Le club du tramway

Le Club du Tramway de Fribourg (CTF) a été fondé à la fin de 1989, à peine 25 ans après la disparition des trams, par une poignée d’ambitieux jeunes gens, à l’époque où l’on extrayait les derniers rails de tram à la rue de Lausanne lors de la « piétonnisation » de cette dernière.

 

Portrait express

  • Fondé le : 31.12.1989
  • Membres : env. 60
  • Véhicules historiques : 5
    • 2 trams, de 1897 et 1913
    • 1 trolleybus de 1964 (avec générateur de courant sur remorque)
    • 1 autobus de 1972
    • 1 bus bimode de 1989
  • Projet principal : la fondation d’un musée
  • Préoccupation principale : financement du maintien sous abri de sa collection.

L’origine

1990 - Découverte de la 9 à Lamastre par les membres fondateurs du CTF (collection CTF)

1990 – Découverte de la 9 à Lamastre par les membres fondateurs du CTF (collection CTF)

L’idée d’un club du tramway dans une ville désormais dépourvue de tramway peut surprendre, entité, qui plus est, fondée par des jeunes n’ayant pas connu les trams dans la cité. Pourtant la présence d’une telle association à Fribourg a un sens : la préservation d’un patrimoine culturel très typique des transports publics fribourgeois, et surtout remarquable par la quantité de voitures de tram préservées (à l’époque 7 sur les 13 véhicules), mais aussi d’anciens trolleybus menacés.

La motivation d’alors était de promouvoir l’idée d’une « ligne-musée » de tram en pleine ville, entre la rue de Romont et l’ancien dépôt de tram au Bourg (devenu « l’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle »), ligne qui aurait été exploitée en fin de semaine au moyen d’un ou deux anciens trams fribourgeois préservés. Très rapidement l’association a compté plus d’une cinquantaine de membres sympathisants. Cependant, il a fallu se rendre à l’évidence : construire une ligne de tram-musée dans le grand Fribourg était un projet… très audacieux… !

L’équipe a néanmoins continué à s’engager rapidement dans la préservation et la restauration d’anciens véhicules des transports publics fribourgeois, avec l’acquisition en 1992 d’un premier trolleybus de 1957 (« Vétra » ex TF no 30) et d’un tram de 1913 (ex-TF no 10).

Aujourd’hui

ctf_ce_AG2012_dCh_bia512_IMG_7734-0003

2012 – Photo souvenir après l’assemblée générale

Le CTF compte une soixantaine de membres, et possède 5 véhicules historiques (deux trams de 1897 et 1913, un trolleybus de 1964, un autobus de 1972 et un bus « bimode » de 1989).

Son projet majeure reste la fondation d’un musée afin de permettre aux fribourgeois et autres passionnés des transports de découvrir ce que fut le transport en commun à Fribourg entre 1897 et 1990.

Sa préoccupation majeure reste le maintien sous abri de sa collection de véhicules, mais aussi d’une quantité d’objets de toute nature (uniformes, appareils de ligne de contact, éléments préservés d’anciens trams disparus…).

Nos membres n’habitent pas tous dans la région : nous avons beaucoup de sympathisants dans d’autres régions de Suisse et même à l’étranger !

Nos ressources financières sont constituées en majeure partie des parrainages, des cotisations de nos membres, et ponctuellement de dons et sponsorings à l’occasion de manifestations spécifiques.

Voir aussi

nos buts et activités

 

 

Ce poste est aussi disponible sur:Deutsch